A propos

Asperger et argentique. Mais qu’est-ce que c’est que ça ?
Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme mise en évidence au début des années 40 par Hans Asperger, psychiatre autrichien. Je suis moi même atteint de ce syndrome.

Le syndrome d’Asperger n’est pas une maladie, ça ne s’attrape pas.

C’est une particularité de fonctionnement du cerveau qui se caractérise par des difficultés dans:

  •  les interactions sociales
  •  la communication verbale et non-verbale
  •  des comportements au caractère restreint et répétitif

Je ne suis pas expert en autisme, je ne suis pas praticien ni détenteur d’aucun diplôme d’aucune sorte dans le domaine de la psychologie ou de la psychiatrie. Je ne prétends pas donner des conseils ni des avis sur des situations qui ne me concernent pas. La seule prétention de ce blog est de partager mon expérience de la réception d’un diagnostic d’autisme de type Asperger à l’âge adulte et , là je m’adresse directement à mes proches, leur faire découvrir que malgré les apparences j’ai une perception de la vie et donc un mode de fonctionnement radicalement différent de la plupart des gens.

Ce qui est particulièrement troublant c’est que je suis Asperger depuis ma naissance mais sans le savoir. Donc pour moi, bien qu’il m’arrive bien souvent de ne pas comprendre les autres et de me sentir en décalage, je me dis que ça arrive à tout le monde, qu’il y a sans doute plein de gens qui ressentent la même chose que moi et que finalement je suis comme tout le monde. En fait non, pas du tout !

La photographie argentique n’est pas une maladie, ça ne s’attrape pas non plus. Par contre ça peut être très contagieux.

Une caractéristique des personnes atteintes de ce syndrome est l’attachement à des centres d’intérêt restreints. Dans mon cas il s’agit de la photographie analogique ou argentique. Je suis technicien supérieur en photographie et cinématographie. J’ai appris ce métier à l’époque où… c’était encore un métier. Je ne sais pas faire de la photo numérique, je n’y arrive pas. Tout comme pour le syndrome d’Asperger, j’aurai l’occasion de revenir sur ce sujet dans les articles de ce blog.

Bonne visite !