TSA, HPI & AgBr

Un blog qui parle d'autisme et de photographie analogique.
Le zinc du dimanche

VEB Zeiss Ikon Taxona

Un dimanche par mois (si j’y arrive) j’ai décidé de vous parler d’un des appareils que j’aime particulièrement. Ce mois-ci j’ai choisi de vous parler du VEB Zeiss Ikon Taxona. Petit appareil sympathique qui produit des images 24×24 mm sur du film au format 135.

Mais avant tout, un peu d’histoire:
Les débuts

Zeiss Ikon est une firme allemande fondée en 1926 par le regroupement de 4 fabricants (Contessa-Nettel, Ernemann, Goerz et Ica) avec injection de fonds provenant de Zeiss.
Le TAXONA est d’abord né sous le nom TENAX II ou mark II en 1938, il était équipé d’un objectif TESSAR 1:2.8 f=40mm. C’était un appareil assez sophistiqué à objectifs interchangeables et équipé d’un télémètre. Un an plus tard sort le TENAX I, appareil beaucoup plus simple, sans télémètre et à objectif fixe: un Zeiss Novar 1:3.5 f=3.5 cm. Sa production fut presque stoppée en 1941 et durant la guerre seuls quelques exemplaires furent encore produits.

Après la guerre

Après la seconde guerre mondiale la firme Zeiss Ikon fut séparée en deux entités, une pour l’Allemagne de l’Ouest (Zeiss Ikon AG Stuttgart) et l’autre pour l’Allemagne de l’Est (VEB Zeiss Ikon Dresden sous contrôle soviétique). S’en suivirent des conflits d’intérêts et de droits bien que les deux firmes construisent des appareils différents. Dans les années 60 Zeiss Ikon Stuttgart fusionna avec Voigtländer, autre fabricant allemand contrôlé par la Fondation Zeiss depuis 1956. Zeiss Ikon cessa sa production en 1972 mais son savoir-faire se retrouva dans des marques telles que Rollei ou Contax avec la collaboration de Yashica.

VEB Zeiss Ikon TAXONAPour la partie est-allemande de Zeiss Ikon (VEB ZEISS IKON) la production reprit dès Mai 1945 mais dut être interrompue pour cause de démantèlement des outils de production. En effet, ces machines furent cédées aux fabricants d’appareils photos russes en réparation des dommages subis pendant la guerre. Néanmoins la production du TENAX équipé soit du Zeiss Novar 35 mm f/3.5 ou du Carls Zeiss Jena Tessar 37.5mm f/3.5 continua .

Aux alentours de 1953, la société est-allemande dut renommer le TENAX en TAXONA car elle ne pouvait plus légalement utiliser les noms traditionnels de Zeiss Ikon, propriétés désormais de la société ouest-allemande ZEISS IKON. À la suite des procès intentés par la société ouest-allemande Zeiss Ikon AG, VEB Zeiss Ikon fut renommée VEB Kinowerke Dresden en 1958, avant d’être intégrée au combinat est-allemand Pentacon.

 

En pratique ça donne quoi ?
Un format unique

La particularité du Taxona est qu’il produit des images au format 24×24 mm sur du film 24×36. C’est un peu l’Instagram du siècle passé ! Je suis fan du format carré ! Mais je trouve les appareils 6×6 cm beaucoup trop encombrant ! Et contrairement à l’idée qui est largement répandue, je trouve qu’il est beaucoup plus facile de composer en format carré plutôt qu’en format rectangulaire. Alors quand j’ai découvert totalement par hasard l’existence de ce petit appareil qui tient dans le creux de la main je n’ai pas hésité une seconde à en faire l’acquisition. C’est un appareil très simple, sans cellule, sans pile, sans télémètre, à optique fixe et obturateur central. Pas de cellule intégrée donc il faudra disposer d’une cellule à main ou pourquoi ne pas utiliser la règle du Sunny 16 ou règle du F/16 ? Le gros levier situé à gauche est le levier d’armement et d’avancement de la pellicule, le déclencheur se trouve exactement à l’opposé sur le côté droit. Le troisième levier situé en bas à droite de l’objectif sert à choisir la vitesse d’obturation (de 1 sec. à 1/300 sec.)

Au sommet de l’appareil se trouvent (de gauche à droite sur la photo): le compteur de vues, le bouton de débrayage pour le rembobinage, le bouton de rembobinage.

Dans la pratique

Exposer un film 24×36 mm au format carré implique quelques difficultés car rien n’est prévu pour ce format d’image sur ce format de film. Si vous donnez ce film à scanner à un labo professionnel ou si vous possédez un scanner avec un support de film 24×36 vos images carrées ne vont pas coïncider avec les fenêtres de votre passe vue. La meilleure solution pour exploiter ces images reste l’agrandisseur traditionnel. Pour autant je suis quand même parvenu à extraire quelques images, elles ont été réalisées sur film Ilford HP5+ (possibilité de zoomer sur l’image avec la roulette de la souris):

Voilà, c’était mon premier article de blog. j’espère que ça vous aura intéressé. N’hésitez pas à laisser un commentaire, à liker et à partager sans modération. Et à une prochaine fois pour un autre “Zinc du dimanche” !

Partager:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *