Premiers Mai

Les premiers Mai à Liège sont toujours un peu pareils. Aux désormais traditionnels discours du PTB et du PC à l’ombre de la Cathédrale Saint-Paul répond le non moins traditionnel rassemblement des forces vives du PS autour du kiosque du Parc d’Avroy, tous deux soulignés de fougueux mouvements de bras et autres poings levés. Ensuite, selon un rituel bien huilé et un timing digne des meilleurs horlogers suisses, les cortèges des frères ennemis se partagent les principales artères de la ville en prenant soin de ne jamais se croiser.

Il en va ainsi années après années. Mais en 2017 tout a changé. Le PS largement éclaboussé par divers scandales, le PS en perte de vitesse, le PS peut-être fini allait-il encore rassembler autant se sympathisants ? L’ogre PTB n’allait-il pas profiter de l’aubaine et attirer encore un peu plus de déçus de l’autre camp ? Le parc d’Avroy allait-il rester vert en ce premier mai 2017 ?

Il n’en fut rien. Les forces étaient à peu près égales entre la Place Saint-Paul et le Parc d’Avroy. Tandis que je faisais l’aller-retour entre les deux sites une rumeur parvint à mes oreilles, l’événement du jour, le scoop inattendu: Raoul Hedebouw venait d’être agressé! Un homme d’une soixantaine d’années, armé d’un couteau, venait de se précipiter sur lui aux cris de « Le PTB ce sont des idiots « , le blessant superficiellement à la jambe. L’individu fût rapidement maîtrisé et le porte parole du PTB put prononcer son discours. Quant aux motivations de l’agresseur elle étaient, à ce moment-là, encore inconnues. On apprit plus tard que loin de vouloir mettre un terme à l’existence de Mr Hedebouw, il souhaitait en fait « lui donner une bonne leçon ».

Pendant ce temps, entre ces deux hauts-lieux et ces beaux discours pleins d’espoirs, à l’écart du tumulte, à la fois visibles et ignorés de tous, sur les boulevards de cette cité qu’on dit ardente, en 2017, il y a des êtres humains qui n’ont d’autres choix que de dormir à la rue…